Paris Dauphine se distingue lors de l’édition 2017

Photos de l'ensemble des participants de l'édition 2017 du Concours du Lobbying : partenaires, jurés, étudiants et professeurs.La cérémonie de remise des prix du Concours du Lobbying 2017 a récompensé les meilleurs étudiants et masters participants, le mardi 27 juin à Paris. Cet évènement, organisé par Spin Partners, était parrainé par Michel Dantin, député européen de la circonscription Sud-Est.

Carton plein pour Paris Dauphine, les places d’honneur pour Sciences Po Bordeaux

Cette année, le Master Affaires publiques de Paris Dauphine remporte le Premier prix par écoles et le Premier prix par groupe. Ollivia de la Vallière, directrice du Master, a tenu à remercier les étudiants pour leur implication et la qualité de leurs travaux.

Les 2ème et 3ème prix par groupe ont été attribués à Sciences Po Bordeaux. Cette formation prend la seconde place au classement par école. Sébastien Guigner, directeur de Master, a tenu à préciser l’utilité publique du Concours, passerelle entre formation universitaire et monde professionnel pour les étudiants. Sciences Po Grenoble prend la troisième place du classement par école.

Un besoin d’accéder aux expertises

En ouverture de la cérémonie, Christian Harbulot, directeur de Spin Partners, a souligné le renouvellement profond des institutions françaises et européennes, nécessitant un dialogue approfondi entre représentants d’intérêts et responsables politiques. Dans cette perspective, Claudia Topalli, directrice des affaires européennes d’EurActiv, invitée à témoigner de son expérience du lobbying à l’échelle communautaire, a rappelé que « le lobbying est un droit, non une possibilité » pour se faire entendre.

Ce constat d’un dialogue nécessaire entre acteurs a également été partagé par Michel Dantin, député européen et parrain de l’édition 2017. Pour le parlementaire, il existe un « besoin d’avoir accès aux expertises des parties prenantes » pour adopter des lois qui répondent à l’intérêt général. Cependant, « cet accès ne se fait pas sans évaluation », les élus doivent trouver un équilibre entre les différentes positions, a nuancé le parrain du Concours.

Complexité des problématiques, qualité des dossiers

La cérémonie a ainsi été l’occasion de mettre en évidence la complexité des sujets abordés par les étudiants et leur capacité à y répondre.
Directrice des affaires publiques corporate de Danone, Alice Durand-Réville a insisté sur l’intérêt du Concours pour sensibiliser et expliquer à la jeune génération les enjeux du domaine agroalimentaire, justement marqué par cette complexité et « la forte réactivité » nécessaire pour y faire face.
De même, Ludovic Parisot, directeur de projet Innovation d’Engie, a mis en avant le caractère stratégique du secteur de l’énergie et la « nécessité d’en comprendre les changements profonds » afin que les acteurs de la filière « puissent prendre en main leur destin ».

Tout aussi conscients des défis qu’ont été capables de relever les étudiants, les responsables du Comité National Contre le Tabac (CNCT) et de Transdev ont donc décerné un prix à trois équipes d’étudiants. Les médailles d’or et de bronze ont été respectivement remises à un groupe de Paris Dauphine et de Sciences Po Bordeaux pour leurs travaux sur le sujet Transdev, tandis que le CNCT a gratifié de la médaille d’argent un autre groupe d’étudiants de Sciences Po Bordeaux.
Directrice du CNCT, Emmanuelle Béguinot a salué l’application de l’ensemble des étudiants, relevant « les approches originales » des dossiers et la présence d’éléments intéressants dans chacun d’entre eux. Habitué du Concours, qu’il suit depuis plusieurs années, Laurent Mazille, directeur des relations institutionnelles de Transdev, a lui aussi insisté sur « la difficulté de départager des dossiers, tous très pro ».
Ce dernier constat faisait consensus parmi les seconds jurés du Concours (Emmanuel Guichard, Laurène Guardiola, Antidia Citores et François Mattens) qui ont fait part de leur « plaisir de découvrir des dossiers à chaque fois plus matures et plus professionnels ».

Nous remercions l’ensemble des personnes et organisations qui ont participé à faire de cette édition 2017 une réussite : partenaires, jurés et bien sûr les étudiants et leurs professeurs ! Et rendez-vous dès septembre, avec le lancement de l’appel à projets pour l’édition 2018.

29 June 2017